Média
Partenaires
Recherche
Activités

Titre: Un outil pour la mise au point de systèmes embarqués, fondé sur les assertions
Conférencier: Dr. Dominique Borrione , Université Joseph Fourier, Grenoble, France
Lieu: Université de Montréal , 5340 Pavillon André Aisenstadt (Pavillon Mathématiques et informatique)
Date et heure: mercredi le 24 mai 2006 de 14:30 à 16:30

Résumé: Un outil pour la mise au point de systèmes embarqués, fondé sur les assertions.
Parmi les travaux sur la conception de systèmes sur la puce, le groupe VDS de TIMA a développé une méthode originale pour produire des modules matériels qui surveillent ou produisent les valeurs de signaux, à partir de spécifications logiques et temporelles en PSL. Un observateur se déroule en parallèle avec la production des signaux, et ses sorties permettent de savoir si le calcul de la propriété est en cours ou terminé. Un générateur permet de restreindre les vecteurs de test à ceux qui reproduisent le comportement de l’environnement du circuit testé. Notre réalisation est basée sur une bibliothèque de composants primitifs, et une méthode d’interconnexion, tous deux prouvés corrects vis à vis de la sémantique de PSL à l’aide du démonstrateur de théorèmes PVS. Les modules matériels résultants sont ensuite interconnectés au circuit en cours de conception. Un prototype a été réalisé sur FPGA ; l’efficacité est suffisante pour permettre d’émuler le circuit exécutant son logiciel de base. Le surcoût des moniteurs et générateurs en surface de circuit augmente proportionnellement au nombre d’opérateurs de la formule PSL, et à la borne supérieure de l’intervalle temporel d’observation après déclenchement de la propriété.

Note biographique: Dominique Borrione est professeur à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, France, depuis 1988. Elle a obtenu la Maîtrise de Mathématiques Appliquées en 1971, le Master d’Informatique en 1972, la thèse de troisième cycle en 1976 et le Doctorat d’Etat en Informatique en 1981.
Avant de rejoindre TIMA, elle a dirigé le Laboratoire ARTEMIS de 1991 à 1995, et a passé un congé sabbatique de huit mois dans le groupe de CAO de l’Université de Californie à Berkeley en 1996. De décembre 1983 à août 1988, elle était professeur à l’Université d’Aix- Marseille.
Elle dirige une équipe de recherche à Grenoble depuis 1988, et a développé le thème des méthodes formelles pour la conception des circuits intégrés numériques, notamment à partir de VHDL. Ses recherches ont été pour l’essentiel financées par des contrats européens et avec le ministère de l’industrie en France, via des projets en coopération avec des partenaires universitaires et industriels.
Dominique Borrione a été membre de plusieurs groupes de travail français et internationaux (CONLAN, IFIP, VHDL). Elle a participé à de nombreux comités de programme, dont ceux de conférences annuelles (CHDL, CHARME/FMCAD, DATE, SBCCI, VLSI-SOC); elle a présidé les comités de programme de CHDL'81, DATE'99, CHARME'05.
Elle a reçu la distinction Silver Core de l’IFIP en 1986.

Voyez tous les séminaires >>>